Time out avec Léa Chouik

2019-2020
News
Time out avec Léa Chouik

Publié il y a 1 semaine

Elle est au club depuis trois ans. Notre cadette, après une année difficile, gâchée par les blessures, revient sur le terrain, pour trouver sa place parmi nos SF1.

Time out avec Léa Chouik

Quels sont tes premiers souvenirs basket ?

C’est une amie qui m’a invité à son entraînement à Rumersheim-le-Haut, près de ma  village. J’ai toute de suite accroché, car avant je n’avais pratiqué que les sports individuels. C’est l’ambiance qui m’a plu. A l’époque j’avais 8 ans environ. Je me rappelle qu’au début je ne comprenais pas toutes les règles. Par exemple, je dribblais pendant le double pas, au lieu de garder la balle dans mes mains !

Comment réussis-tu à trouver ta place en équipe une ? Qu’est-ce que tu voudrais y apporter ?

C’est Jean-Louis (le coach), qui m’a invitée d’abord aux entraînements, car il m’avait vu jouer en cadettes. J’étais ravie de cette opportunité, car mon objectif est de jouer au plus haut niveau possible. Pour l’instant, ce sont plutôt les filles d’équipe qui m’apportent leur expérience. Elles me donnent des conseils précieux et j’essaie de les appliquer pendant les entraînements et pendant les matchs.

Quels sont tes points forts et ceux à corriger sur un terrain ?

Parmi mes qualités, j’admets que je suis combative et je n’ai pas peur du contact. Je trouve que j’ai un assez bon mental, car je ne lâche jamais. Je suis aussi plutôt adroite à trois points. S’il s’agit de mes lacunes, ce qui me manque c’est la bonne vision de jeu, surtout que Jean-Louis me voit plus sur la position de meneuse or en cadettes je joue à l’aile. J’ai encore besoin de travailler ma défense et ma dextérité.

Quels sont tes objectifs sportifs ?

Je voudrais profiter de cette oportunité qui m’a été donnée et progresser sur le poste de meneuse. Le basket chez les seniors est beaucoup plus physique, donc il faut que je m’habitue à ce style de jeu.

Tu fais quoi quand tu ne joues pas au basket ?

Je suis au lycée Schweitzer en section sportive… basket ! Donc grâce à cette solution j’ai la chance d’avoir plus d’entraînements en semaine. Cette année, je passe mon BAC, donc je me consacre entièrement aux études et au sport.

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter